Bien choisir son duvet

Bien choisir son duvet


Quel duvet choisir? Les plumes sont en effet douces et élastiques, mais les souffrances des animaux dont on retire les plumes sont souvent cruelles. La laine et une vraie alternative pour les duvets et les oreillers. Ce matériel est doux et 100% naturel, très respirant et offre une circulation de l’humidité optimale.

Se sentir bien dans un lit très confortable assure un sommeil bon et sain. Si vous et votre enfant dormez dans de la laine plutôt que dans des plumes, vous dormirez avec une meilleure conscience encore.

La production de plumes peut se faire de différentes manières. Du fait qu’il n’existe aucun certificat, on ne peut pas savoir si l’animal dont les plumes ont été ôtées a souffert ou non. En principe on peut ôter les plumes à une volaille vivante aussi bien que morte. Dans les abattoirs, on retire le duvet et d’autres plumes des animaux déjà morts. Mais il existe aussi des techniques de plumage où le duvet est ôté des animaux vivants, principalement des canards et des oies. Si dans l’agriculture traditionnelle les animaux ne souffrent quasiment pas du plumage, l’élevage industriel peut se révéler extrêmement douloureux pour les animaux.

Dans les entreprises agricoles d’autrefois, on récoltait les plumes plusieurs fois par an. On faisait alors attention à ce que cela soit fait selon le processus de mue naturelle. Les plumes étaient ôtées au moment des mues. Il fallait pour cela observer la mue de chaque animal. Dans une ferme raisonnée, il est possible que le plumage se fasse sans souffrance. C’est aujourd’hui malheureusement une exception. Il n’existe aucun label de qualité indépendant pour prouver que le duvet a été prélevé aux animaux sans les faire souffrir.


Une bonne conscience est le meilleur oreiller

Les animaux des entreprises d‘élevage intensif se font arracher les plumes de manière industrielle et prédéterminée alors qu’ils sont encore vivants. Les oies sont alors dans une situation de stress intense et les employés sous une pression telle qu’ils ne peuvent prendre en compte les périodes de mue des animaux. Pour les oies ce processus est donc le plus souvent stressant et douloureux. Que les plumes et les duvets proviennent d’un plumage des animaux morts ou encore vivants, les consommateurs n’ont aucun moyen de le savoir, puisqu’il n’existe aucun contrôle indépendant sur les produits et pour déterminer si des producteurs respectent les cycles des animaux.


Éviter les plumes

C‘est pourquoi la laine est un matériau que beaucoup de gens préfèrent. Il offre un bon équilibre de température et d’humidité, qui est si important pour un sommeil vraiment réparateur. Ce matériau élastique est particulièrement préconisé pour les bébés et les enfants, mais aussi pour les adultes. Ceux qui ont déjà dormi une nuit sous un duvet rembourré avec de la laine ne voudront plus entendre parler de literie en polyester. L’équilibre d’humidité qu’offre la laine est sans égal.

Les plumes tiennent chaud, mais ne sont pas naturellement faites pour assurer un bon équilibre de la température. Les oiseaux de rivière portent ces plumes spéciales sur la zone du ventre afin de les protéger du froid et du chaud. Il n’offre aucune respirabilité et aucune action isolante. Comme les oiseaux ne transpirent pas, cela ne leur pose aucun problème. Pour les humains il est cependant important que l’air puisse circuler à travers le duvet, pour que l’humidité et la chaleur superflue puissent être éliminée. La laine possède cette qualité plus que tout autre matériau de literie.