Moyens faciles de réduire votre empreinte énergétique (Partie 2)

Dans l'article précédent, nous avons expliqué comment modifier vos habitudes alimentaires afin de réduire votre empreinte énergétique. Dans cette partie, nous verrons comment vous pouvez modifier votre utilisation des transports et de l’électricité dans le même sens.

Deuxième objectif: réduire les émissions énergétiques générées par les transports.

Utilisez votre vélo ou les transports en commun pour aller au travail

Les transports sont une source majeure d'émissions de carbone dans le monde, bien que leur pourcentage varie considérablement selon les pays et les continents. Aux États-Unis, par exemple, les transports et l’industrie des transports constituent désormais la plus grande source d’émissions de carbone, tandis que les émissions du secteur des transports dans l’UE représentent 27% des émissions totales du continent.

Sur ces 27%, le transport routier constitue de loin la plus grande source d'émissions de carbone (72,1%) puis le transport maritime (13,6%) et pour finir l'aviation (13,3%). 60% des émissions du transport routier proviennent des voitures, tandis que 18,9% proviennent des poids lourds et des bus. Au total, 40% des émissions de carbone de l’industrie des transports dans l’UE proviennent de l’utilisation de la voiture.

 

Il est clair que limiter l’utilisation de votre voiture aura le plus grand impact sur cette partie de votre empreinte énergétique.

Voici quelques façons de le faire:

  • Marcher ou faire du vélo est évidemment l'alternative la plus écologique à la conduite. Si votre ville a un programme de partage de vélos, cela peut être une option intéressante et pratique!
  • Si votre ville n’est pas conçue pour le vélo ou si vos déplacements sont trop longs, prenez les transports en commun chaque fois que cela est possible.

Cela dit, certaines personnes dépendent presque entièrement d'une voiture ou doivent utiliser une voiture de temps en temps. Dans ce cas,

  • Si vous posséder une voiture, l'achat d'une voiture électrique est une alternative sobre en carbone à l’utilisation. Si vous ne pouvez pas acheter une voiture électrique, essayez d’acheter un véhicule hybride.
  • Si vous devez utiliser une voiture de temps en temps, optez pour des options de covoiturage. Moins de voitures dans la rue signifie que les politiciens locaux seront éventuellement obligés de rendre leurs villes plus favorables aux cyclistes et aux piétons.

 

Autant que possible, voyagez en train plutôt qu'en avion.

Les émissions de carbone de l'aviation ont considérablement augmenté dans le monde entier - de 2013 à 2020, elles ont augmenté de 33%. En Europe, en particulier, les émissions de dioxyde de carbone de l'industrie du transport aérien ont explosé au cours des quinze dernières années en raison de la libéralisation de l'industrie du transport aérien et de la croissance correspondante des compagnies à bas budget comme EasyJet. Comme nous l’avons vu, les émissions de carbone de l’aviation représentent 13,3% des émissions totales de l’industrie du transport dans l’Union européenne - la quatrième source d’émissions de l’industrie.

La solution facile consiste à prendre le train au lieu d'un avion. Bien que la durée de votre voyage augmente, son impact sur l’environnement est beaucoup moins important.

Vous pouvez donc suivre ces conseils pour réduire les émissions de carbone causées par les transports.

 

Dans les semaines à venir, nous publierons la troisième partie de cette série !

 

Lectures complémentaires

https://www.eea.europa.eu/data-and-maps/indicators/transport-emissions-of-greenhouse-gases/transport-emissions-of-greenhouse-gases-11

https://www.c2es.org/content/reducing-your-transportation-footprint/

https://www.theguardian.com/business/2019/sep/19/airlines-co2-emissions-rising-up-t70-faster-than-predicted